Une véranda, de l’espace et de la lumière en plus

Solution idéale pour agrandir un salon, créer un une lumineuse pièce de travail, de loisirs ou une cuisine, la véranda permet de facilement déployer son espace de vie, entre intérieur et extérieur. Tour d’horizon des bonnes questions à se poser.
Avant de concrétiser votre projet, il est obligatoire de déposer un dossier auprès de la mairie de votre commune. Si la véranda souhaitée est inférieure à 20 m2, si vous souhaitez l’installer sur une terrasse existante ou s’il s’agit de la transformation d’un local non clos, une déclaration de travaux sera suffisante. La mairie dispose d’un délai d’un mois pour vérifier si le projet est conforme aux règles d’urbanisme de la commune. Pour une véranda comprise entre 20 et 40 m2, si la zone n’est pas concernée par un règlement d’urbanisme régissant les constructions, il faut également un permis de construire, sinon une déclaration de travaux peut également suffire. Pour une véranda de plus de 40 m2, il faut remplir à la mairie ou la DDE locale une demande de permis de construire. Enfin, si le projet excède 170 m2, le recours à un architecte est obligatoire. Il faudra également l’avis de l’Architecte des Bâtiments de France si le terrain est sur une zone de protection du patrimoine. Attention, comme elle accroît la surface habitable, l’installation d’une véranda aura des répercussions sur le calcul de la taxe d’habitation et de la taxe foncière, et comme toute construction, elle est soumise à la fiscalité de l’urbanisme. Pour con­naître le montant de ces trois taxes déterminées localement, il faut se renseigner également à la mairie.
Combien ça coute ? Le prix dépend du matériau choisi, de la surface, de la nature du terrain, de la qualité des vitrages choisis et des différentes options de conforts souhaitées (stores, volets…). En moyenne, le cout varie entre 800 et 2500 €/m2. Contemporaine, classique ou de charme, pour que la véranda soit réussie il faut qu’elle se fonde avec grâce dans le paysage et se marie avec l’architecture existante. Un architecte ou une entreprise spécialisée sauront vous guider au mieux. Vous pouvez demander à voir des images en 3D avant de vous décider.
A qui faire appel ? En bois, acier, fer forgé ou en aluminium, les vérandas doivent être installées par un professionnel. Pour l’option bois, fer forgé ou acier, faites appel à un artisan de votre région ou à une entreprise spécialisée telle que Vie et Véranda, une PME familiale française proposant des finitions d’ébénistes. Plus onéreuses, elles permettent toutefois de plus grands choix de personnalisations. Pour une véranda en aluminium, des entreprises spécialisées telles que Verand’Art, leader français de la véranda en aluminium qui réalise plus de 250 vérandas sur mesure chaque année, garantissent un suivi personnalisé et une qualité irréprochable puisqu’ils sont dotés de la certification Qualibat - pour la garantie décennale - et du label RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). www.vie-veranda.com www.verandart.fr

Réagissez !