Annonay, au coeur de l'Ardèche verte

La cité ardéchoise de 18.000 habitants réconcilie la ville et la nature. De la première, elle réunit tous les attributs, les commerces et les services. Elle invite à la découverte de la seconde en montgolfière. Capitale française de l'aérostation, elle possède de nombreux arguments, auxquels les actifs de la Vallée du Rhône ne restent pas insensibles.

Annonay, au coeur  de l'Ardèche verte - Theme_1295_1.jpg

Sur les coteaux du Rhône, entre Annonay et Tournon, cette propriété se compose de deux ensembles de respectivement 120 et 220 m2 habitables. Elle bénéficie d'un terrain plat de 14.500 m2, d'une cour intérieure, de dépendances et d'une vue panoramique sur les Alpes. 465.000 €. Annonay Immobilier (04 75 33 43 70).

Plusieurs personnalités laissent leur empreinte à Annonay. A commencer par les frères Joseph et Etienne Montgolfier ou encore Marc Seguin, responsable du premier pont suspendu, de la chaudière tubulaire et de la première ligne de chemin de fer. Entourée de forêts, la commune fait la part belle aux jardins et aux parcs, un territoire que se partagent les entreprises, les commerces, les marchés et les artisans. Construite sur sept collines au confluent de deux cours d'eau, elle organise, chaque année, la fête annuelle de l'air et de la montgolfière, qui commémore l'envol du premier ballon de papier le 04 juin 1783. Au XIXe siècle, la tannerie et la papeterie sont prospères. Le déclin de la tannerie survient après la Seconde Guerre Mondiale. Depuis une quinzaine d'années, la vieille ville se refait une beauté.

« La localité de tradition industrielle s'anime à 35 mn de Vienne, 40 mn de Saint-Etienne et 50 mn de Valence et de Lyon. Les acquéreurs travaillent à Annonay, où se trouvent des antennes d'Irisbus, Tetra Medical, Céréal ou des papeteries Canson, ou sur Vienne et Lyon, les mouvements professionnels s'effectuant du nord vers le sud », explique Philippe Jean d'Annonay Immobilier. Les coteaux du Rhône sis sur l'axe affiche un rapport qualité/prix intéressant. Pourvu d'un budget de 200-250.000 €, l'acquéreur peut trouver un pavillon de 100-130 m2 sur un terrain de 1000-1500 m2. Les autochtones injectent pour leur part 150-200.000 € dans des maisons anciennes ou 1000 €/m2 contre des appartements de même génération. Des investisseurs originaires des grandes agglomérations jettent, ensuite, leur dévolu sur des immeubles de rapport. Récemment, un Lyonnais débourse 330.000 € en échange de huit lots, T2, T3, T4 et commerces, générateurs d'une rentabilité de 35.000 € annuels, soit 10 % bruts. Si les tarifs de départ se révèlent attractifs, il s'agit de privilégier la qualité pour être compétitif sur le front du locatif. Le secondaire fonctionne encore, mais dans une moindre mesure depuis la perte des étrangers échaudés par la flambée de la pierre ardéchoise. La fermette de 100-150 m2, sur un terrain de 2000 m2 à 1 ha, commercialisée de 200.000 à 400.000 €, fait encore des émules auprès des Hexagonaux. Il s'agit, sans doute, du segment qui a subi la plus forte augmentation au cours de la dernière décennie. Globalement, le marché est stable. Un bien correctement estimé trouve preneurs.

« Il convient de distinguer divers secteurs. La portion Annonay-vallée du Rhône, ultra recherchée par les travailleurs lyonnais, connaît une forte densification. Les maisons construites entre 1950 et aujourd'hui se négocient là de 200.000 à 250.000 € », précisent Sabine Forel et Ludovic Cordier d'Eurosud Immo. L'ouest et le sud de la cité, plus aérés, présentent un parc immobilier mixte, composé au sein de la première couronne de bâtisses plus ou moins récentes de 120.000 à 150.000 €, dans les moyens des locaux, et de vieilles fermes, autant de biens atypiques proposés de 150.000 à 400.000 €. Le parc du Pilat, à 15 mn de l'autoroute en direction de la capitale de Rhône, séduit, ensuite, une clientèle lyonnaise en quête de calme, d'espace, de nature et d'intimité, qu'elle ciblent une villégiature pour les week-ends et les vacances ou une résidence principale. Le site est légèrement plus onéreux que le précédent tout en offrant un ratio cohérent. Depuis le réajustement des prix à la baisse, on peut à nouveau dénicher des unités individuelles à partir de 120.000 €. Les primo-accédants, souvent intéressés par le foncier à bâtir, se positionnent sur la gamme 120-180.000 €, quand les quadras et quinquas du cru poussent jusqu'à 250.000 €, grâce à la vente d'un premier bien. Inversement, les seniors cèdent leur fief en secteur diffus au profit de maisons de ville, d'appartements ou de toits-terrasses, proches de toutes les commodités urbaines. Les copropriétés de standing, fraîchement sorties de terre, confortables, fonctionnelles et bien placées, tournent autour de 2500 €/m2.

Retour au sommaire. Par Laetitia Rossi
01/03/2013
Vous aimerez aussi
Les bons plans en Ardèche Les bons plans en Ardèche Les bons plans en Ardèche
Les Vans et Saint-Ambroix, des marchés complémentaires
Les Vans et Saint-Ambroix, des marchés complémentaires Dans le Sud de l'Ardèche méridionale, le village des Vans distille tout son charme. A la limite de l'Ardèche et du Gard, proche du parc national des Cévennes, Saint-Ambroix fait de même... Hauts lieux de tourisme, les deux communes attirent chaque année davantage de résidents. .. Lire la suite >>
Vallon-Pont-d'Arc et Tain-l'Hermitage Culture, tourisme vert, croisières fluviales, paysages à couper le souffle, art de vivre, gastronomie... Ces deux adresses, l'une en Ardèche, l'autre dans la Drôme, affichent un dynamisme touristique qui influence à l'évidence le marché de l'immobilier. Deux professionnels nous parlent de leur marché. .. Lire la suite >>
Vallon-Pont-d'Arc et Tain-l'Hermitage
Le sud Ardèche : une terre  de caractère et de détente Le sud Ardèche : une terre  de caractère et de détente Le sud Ardèche : une terre  de caractère et de détente
Les Vans : vivante adresse  de l'Ardèche méridionale
Les Vans : vivante adresse de l'Ardèche méridionale Verdoyant village de l'Ardèche du sud aux remarquables patrimoines naturel et architectural, Les Vans connaît une forte activité touristique en été. Pour autant, ses commerces et services lui assurent aussi un dynamisme appréciable toute l'année. .. Lire la suite >>
L'Ardèche méridionale : le charme provençal Secteur verdoyant aux paysages diversifiés et au climat méditerranéen, l'Ardèche méridionale offre le calme d'une Provence paisible. Elle présente également des prix immobiliers moins élevés que plus au sud. .. Lire la suite >>
L'Ardèche méridionale : le charme provençal
Aubenas et sa région Aubenas et sa région
Les Vans, un coin de paradis en Ardèche
Les Vans, un coin de paradis en Ardèche La commune de plus de 2800 habitants se dresse au centre d'un bassin de vie, proche de la rivière Chassezac, marquant l'entrée du Parc Naturel Régional des Monts de l'Ardèche. Desservie par les bus au départ de Montélimar, d'Aubenas et d'Alès, elle redouble de charme l'été venu. Amateurs de randonnée, de spéléologie, d'équitation, d'escalade et de canyoning s'en donnent à coeur joie..... Lire la suite >>
BERRIAS ET CASTELJAU - Maisons à vendre

BERRIAS ET CASTELJAU

410000 €
LABEAUME - Maisons à vendre

LABEAUME

239000 €
LES VANS - Maisons à vendre

LES VANS

320000 €
LES VANS - Maisons à vendre

LES VANS

320000 €
CHOMERAC - Maisons à vendre

CHOMERAC

216000 €
CHANDOLAS - Maisons à vendre

CHANDOLAS

365000 €
Plus d'annonces