REPORTAGE

Arcachon, un art de vivre

Incontournable station balnéaire de la côte atlantique, Arcachon voit le jour au XIXe siècle. Nommée la ville aux quatre saisons, elle se compose de sept quartiers dont quatre secteurs portent le nom des saisons.

Grande station balnéaire abritant autour de 11.000 habitants, Arcachon affiche une architecture remarquable. Ici, entre dunes de sable et océan, de nombreux Parisiens visent une agréable résidence secondaire. Une tendance qui ne cesse de s’accroître depuis l’embellissement réussi de son centre historique et la mise en service de la ligne ferroviaire à grande vitesse Paris Bordeaux, la plaçant désormais à moins de 3 heures de la capitale.

Installée depuis le printemps dernier Place du Marché, l’agence Gauthier Immo confirme sa position d’agence centrale sur Arcachon et l’ensemble du sud bassin. Créée il y a 3 ans, cette agence dynamique accompagne ses clients dans leurs différents projets. Vente, acquisition, conciergerie, Renan Sainte Cluque et son équipe exercent de façon suivie et personnalisée.

« Après deux années d’euphorie à l’issue de la crise sanitaire, le marché tend aujourd’hui à une certaine stabilisation. La demande est toujours là avec un regain d’intérêt tout particulier pour les appartements. Toutefois, au niveau des T3/T4, nous restons confrontés à un marché très tendu. L’offre reste encore très limitée par rapport à une demande croissante pour l’hyper centre. Du côté des maisons secondaires et/ou semi secondaires, toujours très plébiscitées avec la démocratisation du télé travail, un budget minimum d’1,2 million d’euros reste nécessaire pour une agréable villa avec jardin. Ce budget augmente significativement dès lors que l’on vise le quartier montant des Abatilles et le secteur ultra prisé Péreire- Moulleau -Pyla ».

Agréable faubourg renommé d’Arcachon, le Moulleau a préservé son authenticité, son âme et son charme architectural porté par une atmosphère conviviale, élégante et familiale. Situé au sud-ouest d’Arcachon, en bordure du Bassin et dans la continuité du Pyla-sur-Mer, Le Moulleau est notamment réputé pour sa remarquable église néo-byzantine construite en 1864 : Notre Dame des Passes qui surplombe le secteur. Installée au cœur de ce quartier, l’agence Moulleau Immobilier a été créée en 2008 par Julie Vrand-Lemoine qui cultive une approche sur-mesure et conviviale de son métier qu’elle a érigé en art de vivre avec sa fidèle équipe composée de 6 professionnels. « Nos clients apprécient tout particulièrement notre expertise ultra-locale.

De sincères liens se tissent avec eux, parfois sur plusieurs générations. Le Moulleau demeure notre secteur de prédilection et nous y développons une expertise immobilière pour les biens de prestige dont de nombreuses exclusivités » souligne Julie Vrand-Lemoine, soucieuse d’apporter un service complet et une écoute attentionnée à chacun de ses clients.

« La première ligne représente un micro-marché. La demande demeure croissante côté Moulleau et Pyla, notamment car ce secteur bénéficie d’un ensoleillement optimal et de somptueux couchés de soleil. Nous y présentons des demeures de style architectural Gaume, basco-landais, rénovées au gout du jour pour des prix affichés à plusieurs millions d’euros selon les prestations et la superficie du terrain. Ici, chaque bien a son prix »

explique la professionnelle dont la clientèle se compose majoritairement de Parisiens et depuis l’été dernier, de Lyonnais. Contrairement au Pyla, Le Moulleau abrite quelques appartements, construits pour la plupart dans les années 1970 au sein de prestigieuses résidences telles que Le Panoramic et l’Ermitage de Saint-Jean. « Prolongés par des terrasses offrant de superbes vues mer, ces appartements - rares sur le marché - peuvent être présentés jusqu’à 20.000 €/m² » précise l’experte.

Ces articles pourraient vous intéresser :