REPORTAGE

Bordeaux, un marché de caractère

Après une hausse de la demande et des prix, le marché de Bordeaux se stabilise en ce début d’année. Toutefois les acquéreurs font face à une offre étroite, tant pour les biens en ville, que pour ceux en campagne.

Composé d’une succession de quartiers anciens, de places et de quais emplis de charme, le centre de Bordeaux se démarque par la richesse de ses façades. Toujours très attractif, le centre-ville incarne un marché élitiste, emblématique des grandes villes historiques, culturellement et commercialement dynamiques.

Le Groupe Mercure Forbes, spécialiste depuis 1936 de la vente de châteaux, belles demeures et propriétés rurales ainsi que de maisons et appartements familiaux de caractère en ville, est présent sur la région de Bordeaux Aquitaine au travers de l’agence 10 cours de Verdun qu’a créée en 2007 Pierre de Luzan.

« Actuellement, le marché est caractérisé par une offre plus étroite que la demande. Toutefois, les prix semblent désormais stabilisés » confie le professionnel.

À Bordeaux intramuros, les quartiers les plus recherchés demeurentle Triangle d’Or, les Chartrons, Jardin Public, les quartiers Croix Blanche Saint Seurin, et le Parc Bordelais à l’extérieur des boulevards. À titre d’exemple de biens représentatifs du marché, Pierre de Luzan évoque la vente récente d’un bel appartement de 143 m² abritant 4 chambres, prolongé par un balcon filant et proposé avec une place de parking.

Situé au sein d’une résidence de standing jouxtant le Parc Bordelais, il vient de se vendre autour de 650.000 €. Autre exemple : un appartement bourgeois de 170 m² ayant conservé ses nobles éléments d’origine : parquet chevron, moulures, cheminée… À rénover, ce bien de caractère situé sur les quais vient d’être acquis à 990.000 €. La clientèle ? Des familles locales, ainsi que des Parisiens. Pour les biens ruraux, des Européens et Américains figurent également sur la liste des acquéreurs. Pour les biens en campagne, Pierre de Luzan constate une demande soutenue.

« Nos clients font face à une offre étroite et doivent s’armer de patience. Anticipant souvent leur retraite, ils recherchent une maison avec jardin, au calme et offrant un accès facile à la gare TGV et/ou l’aéroport sur un des axes Bordeaux Libourne, Bordeaux Toulouse ou Bordeaux Bayonne. Désormais même des villes de taille plus modeste comme Pau suscitent l’intérêt de nos acquéreurs. Certains sont en quête de propriétés leur permettant de créer une activité de chambres d’hôtes… Les motivations sont variées et les budgets oscillent entre 700.000 et 1,5 million d’euros en moyenne. Toutefois il n’est pas rare que nous orchestrions des transactions pour des domaines présentés au-delà de 2 millions d’euros. »

Confiant dans son marché malgré les différentes contraintes et inquiétudes de notre époque, le professionnel connait l’attractivité de son territoire tant urbain que rural, et attache de l’importance à écouter les attentes de ses clients pour les servir au mieux.

Ces articles pourraient vous intéresser :