REPORTAGE

Cassis, entre mer et vignes

Indissociable de ses falaises dessinant de paradisiaques calanques, cette commune installée à 20 km à l’est de Marseille a pour devise une citation attribuée à Frédéric Mistral « Qui a vu Paris et pas Cassis, n’a rien vu »

Superbe station balnéaire nichée au pied d’une impressionnante falaise, Cassis doit son rayonnement aux activités touristiques, culturelle et à une florissante viticulture. Cassis fut d’ailleurs l’un des trois premiers vignobles à bénéficier de l’Appellation d’Origine Contrôlée en 1936. Son centre ancien classé se compose de pittoresques ruelles colorées où les hôtels particuliers ourlent des places ombragées rafraîchies par des fontaines sculptées. Ce port mythique, internationalement connu a su conserver son authenticité. Situé dans un écrin magique entre les calanques et le Cap Canaille Cassis jouit d’une lumière exceptionnelle et de couchers de soleil époustouflants appréciés par les peintres de renom tels que Braque, Derain, Signac ou encore Dufy.

« Cassis est un micro marché haut de gamme qui demeure extrêmement prisé et véritablement choisi, notamment par les amateurs de belles demeures en front de mer »

explique Philippe Manni, directeur de l’agence Barnes installée depuis un an et demi sur le port de Cassis. Composée à 60% d’Européens du nord, et à 40 % de Français - majoritairement parisiens, la clientèle de cette agence de prestige est séduite par l’environnement serein et préservé de la charmante commune dotée d’une gare et idéalement située à quelques minutes des principaux axes routiers et à proximité de Marseille. Animée en toutes saisons, Cassis accueille de nombreuses fêtes et festivals. Elle abrite de très bonnes tables, des marchés, des clubs sportifs et l’ensemble des infrastructures et services nécessaires à une vie agréable au quotidien.

« À Cassis, le marché immobilier se caractérise par un déséquilibre important entre l’offre et la demande. Nos clients, âgés pour la plupart entre 40 à 50 ans, recherchent de belles villas offrant d’époustouflantes vues mer que seul Cassis peut offrir. Résidences secondaires au départ, les biens que nous vendons se destinent souvent à devenir une résidence principale au moment de la retraite. Cette tension actuelle entre l’offre et la demande se traduit naturellement par des transactions orchestrées rapidement dès qu’un bien de qualité est affiché au bon prix. »

À titre d’exemple, le professionnel évoque la vente récente d’une prestigieuse maison provençale de 300 m² rénovée de façon contemporaine via des matériaux de grande qualité. Érigée en position dominante sur un terrain de 800 m² avec piscine, terrain de pétanque et des dépendances, cette villa offrant une vue imprenable sur la mer et le Cap Canaille, s’est vendue autour de 3 millions d’euros en moins de 4 mois. « Les prix des biens premium ont en moyenne augmenté de 28 % en un an et de 50 % sur 5 ans » confie le professionnel. Outre le littoral, l’agence Barnes de Cassis destine ses domaines et propriétés viticoles à une clientèle en quête d’une résidence ourlée par les vignes. « Ces atmosphères typiques de Provence, au cœur de la campagne ont également leurs adeptes, notamment au sein du quartier des Janots, un secteur très prisé pour cette typologie de produit ».

Ces articles pourraient vous intéresser :