REPORTAGE

L’irrésistible attrait du Luberon

Tandis que l’exode urbain se poursuit, les citadins jettent leur dévolu sur des villages de charme en Provence, à l’image de Goult et Bonnieux. Les premiers arrivés sont les premiers servis !

Fondée par Gérard Bacon en 1975, l’agence éponyme est désormais dirigée par Ludivine Le Monnier. Spécialisée dans la transaction, l’enseigne intervient dans un secteur qui s’étend de Gordes jusqu’à Céreste.

« Dans le secteur de Bonnieux, les maisons de village, les mas et les demeures traditionnelles concentrent l’essentiel de la demande, avec un ticket d’entrée voisin de 300.000 € et un tarif moyen de 600.000 €, tandis que, pour les maisons anciennes jouissant de belles prestations, les prix peuvent dépasser le million d’euros ».

Ludivine Le Monnier - Bacon Immobilier. (04 90 75 86 77)

Cependant, face à une demande croissante, l’offre s’avère restreinte. Par conséquent, depuis le début de la crise sanitaire, les prix ont augmenté. Auparavant composée d’une large majorité d’étrangers, la clientèle est désormais dominée par les acquéreurs français, notamment en provenance des grandes villes. Les recherches se concentrent essentiellement sur les biens jouissant d’une vue avantageuse et d’un espace extérieur.

Ainsi, les maisons de village qui sont dépourvues de jardin ou de terrasse demeurent plus longtemps disponibles à la vente. Cependant, la région connaît un engouement d’autant plus soutenu que la crise sanitaire a provoqué un regain de l’investissement dans la pierre, ainsi qu’une attention soutenue à la qualité du lieu de résidence, qu’elle soit principale ou secondaire. Spécialiste de la transaction dans le Luberon, Your Provence est établie à Goult, sous la direction d’Andréa Bichi.

« Dans notre village, les acquéreurs se tournent en priorité vers la petite maison de village disposant d’un jardin ou vers les demeures proches de la commune, accessibles avec un budget compris entre 500.000 et 1 M d’euros, selon les prestations. La demande a augmenté de façon considérable, donnant lieu à un grand nombre de transactions, au cours de l’année 2021. Devenue rare, l’offre a provoqué une hausse des prix, de l’ordre de 10 % en moyenne. »

Andréa Bichi - Your Provence. (04 90 72 40 64)

Espérons que les propriétaires ne cèderont pas à la tentation d’afficher des prix décorrélés de la réalité du marché. Situées dans la partie haute du village, les maisons anciennes s’avèrent fort prisées, ainsi que les emplacements proches des commerces du centre, mais les biens disponibles se font rares. « Auparavant, nous recevions des acquéreurs de diverses nationalités, qui sont désormais essentiellement Allemands et Belges.

Aujourd’hui, la clientèle française provient majoritairement des grandes villes, notamment de Toulouse, Paris, d’Alsace ou encore de la Côte d’Azur. Conjointement, le profil des acquéreurs a évolué : aux jeunes retraités se sont jointes des familles de citadins, désireuses de profiter, tout au long de l’année, des charmes de la région. Ce rajeunissement de la clientèle dynamisera vraisemblablement le marché. » Afin de faciliter les recherches des acquéreurs et leur offrir une expérience plus conviviale, l’agence Your Provence d’inaugurer la nouvelle version de son site internet. Nous invitons les lecteurs à la découvrir !

Ces articles pourraient vous intéresser :