REPORTAGE

Le Rouret : la Provence sur la Côte d’Azur

Idéalement située à mi-parcours entre Cannes et Nice, Le Rouret est un charmant village positionné à 10 km de Grasse. Offrant une douce qualité de vie, Le Rouret et ses communes limitrophes dont Opio, attirent de nombreuses familles en résidence principale.

Avec son abondance d’oliviers, de chênes et de pins. Le Rouret se caractérise par son charme de village provençal ayant conservé quelques belles bâtisses en vieilles pierres et une pittoresque place ourlée de platanes où trône une église à toiture de tuiles coiffée d’un clocher à campanile. Restauré et entretenu avec soin, Le Rouret est un village élégant, calme et résidentiel où l’on trouve l’ensemble des infrastructures nécessaires à une agréable vie de famille.

Au fil des années se sont installés de bonnes tables dont Le Clos Saint-Pierre, le bistro Chez Nini et Mezcla Loca et des commerces de qualité mettant en avant les producteurs locaux bio et en agriculture raisonnée, tel Le Marché de nos Collines. Cette commune du Pays de Grasse a conservé des traditions « terriennes » en la magie des cultures de roses à parfum, de l’olivier avec une huile labellisée de J.Ph Frère et de la truffe au nord à l’écart de la partie urbanisée. Abritant quelques 4 800 habitants à l’année. Le Rouret voit ce nombre augmenter dès l’arrivée de la belle saison.

C’est ici que Jeanne-Chantal Brun Signoret a fondé en 1983 l’agence Opio Rouret Immobilier et devenue membre du réseau « L’Adresse ». C’est donc une adresse experte en transactions de terrains et de villas au Rouret, à Opio, Châteauneuf-de-Grasse et Roquefort-les-Pins. Depuis une dizaine d’années, également en revente d’appartements situés au sein des résidences récentes qui ont agrandi le parc immobilier de ce secteur prisé. Ces derniers sont commercialisés à la revente entre 4.000 et 5.000 €/m² selon leur état.

confie la dirigeante ; la vente de résidences secondaires constitue environ 12% de ses transactions cette année, pour une clientèle d’Europe du nord qui opère un retour timide. Tous, font face à une offre étroite, le stock de biens disponibles ayant été pris d’assaut au sortir du premier confinement et les terrains ont littéralement été dévalisés !

« En résidence principale, notre clientèle est principalement constituée des cadres de Sophia-Antipolis, des grands laboratoires grassois et de chefs d’entreprises »

explique Jeanne-Chantal Brun Signoret, qui cite à titre d’exemple une superbe villa de 231 m2 située à proximité du cœur de village en position dominante. En excellent état, elle offre de lumineux volumes avec de grandes ouvertures donnant sur des vues dégagées. Dotée d’un appartement indépendant, elle se dresse sur un terrain plat et arboré de 2510 m2 avec piscine lagon. Son prix ? 1.590.000 €.

« Dans un tel contexte, les biens affichés en dessous d’un million d’euros voient leur cote grimper, tandis que les villas et propriétés présentées au-dessus d’un million d’euros se maintiennent »

Résolument positive et consciente des points forts de son secteur, Jeanne-Chantal Brun Signoret et son équipe de 5 collaborateurs s’appuient sur la qualité de leur solide notoriété tissé au fil de bientôt quatre décennies, afin de proposer des biens de qualité. « Nous nous sommes adaptés aux nouvelles façons de travailler tout en conservant l’ADN d’une agence de proximité semi-familiale où l’accueil demeure toujours convivial. Chaque dossier nécessite aujourd’hui un suivi sur-mesure ».

Ces articles pourraient vous intéresser :