REPORTAGE

Les nouveaux outils digitaux des agents immobiliers

Notamment depuis la crise sanitaire de 2020, les agences immobilières sont nombreuses à proposer des outils numériques afin de faire face à l’évolution des besoins de leur clientèle. Tour d’horizon.

Déjà fortement digitalisée, l’activité des agences immobilières s’est davantage tournée vers les outils numériques, désormais devenus indispensables pour présenter un bien à distance à un client, faciliter des formalités administratives ou encore permettre une immersion en 3D après rénovation. Les réseaux sociaux représentent désormais un outil marketing stratégique pour de nombreuses enseignes.

En postant régulièrement, elles peuvent acquérir plus de visibilité, de notoriété et convaincre sur leur expertise et leurs valeurs. De plus, comme sur les media print et web plus classiques, ils savent qu’une séduisante photo peut également provoquer un coup de cœur, même si on se doute bien que ce n’est pas sur Instagram qu’une transaction va s’orchestrer. Toutefois, pour de la location saisonnière, d’efficaces contacts peuvent y être tissés.

De plus, la publication des avis clients sur le web agit telles des recommandations. Si de nombreux commentaires positifs vérifiés sont publiés, la notion de confiance se voit à l’évidence renforcée. Point d’orgue de la digitalisation, les visites virtuelles gagnent en popularité surtout en période renforcement des fameuses distanciations sociales, à chaque recrudescence épidémique. Muni d’une caméra, d’un appareil photo digne de ce nom ou plus simplement d’un smartphone nouvelle génération, l’agent immobilier capture chaque pièce d’un logement à 360°, sans oublier le ou les extérieurs et bien entendu la vue, afin de proposer une visite immersive à ses prospects. S’ils sont munis d’un casque VR (Virtual Reality), ils peuvent même proposer des visites virtuelles in situ.

Ainsi, le potentiel acquéreur se retrouve en mesure de tout observer comme il le ferait lors d’une visite réelle. Certaines agences proposent notamment ce service lors de la négociation d’un mandat exclusif. Véritable filtre permettant à l’acquéreur de faire un tri depuis son domicile, la visite virtuelle représente une grande avancée stratégique désormais. Également de plus en plus prisée, la modélisation en 3D permet au client de mieux se projeter en découvrant concrètement le résultat de son projet immobilier après rénovation par exemple. Certains logiciels proposent de personnaliser jusqu’à la décoration, pour une immersion encore plus complète.

Encore sous-utilisé, le home-staging virtuel pourrait gagner en puissance ces prochaines années, notamment pour rassurer et convaincre ceux qui ont du mal à se projeter ou manquent d’idées en terme d’architecture intérieure. Devenue indispensable pour un grand nombre d’acquéreurs, la géolocalisation des biens mis en ligne leur permet de rapidement connaitre l’emplacement, même approximatif du bien à vendre et ainsi de mener une enquête rapide sur le quartier, les commodités, moyens de transports, distance avec les principaux axes routiers, établissements scolaires du secteur… Ainsi, si cela leur convient, ils pourront plus rapidement entrer dans le vif du sujet une fois la prise de contact établie avec le professionnel, souvent ravi de cette longueur d’avance.

Créant une véritable révolution lors des périlleux process administratifs, la signature électronique offre un gain de temps considérable aussi bien pour les agents que pour leurs clients. Le mandat, l’état des lieux, le bon de visite, le bail, la promesse de vente… Tous ces actes peuvent désormais être validés électroniquement. Autant de déplacements devenus inutiles qui laissent le meilleur à vivre lors des véritables contacts humains, qui rappelons-le tout de même, demeurent essentiels.

Ces articles pourraient vous intéresser :