REPORTAGE

Valbonne : une hausse spectaculaire !

En moins d’une année, certaines propriétés ont vu leur prix augmenter de 30 % ! Cette augmentation inédite sur le marché de Valbonne conforte l’attractivité de la commune auprès des Français comme des étrangers.

Couvrant l’ensemble des métiers de l’immobilier sous la direction de Florence Beglia, l’agence Côte d’Azur Villas est établie à Valbonne depuis près de vingt ans. « Dans le cadre de la transaction, nous proposons à nos clients une grande diversité de biens, allant des appartements jusqu’aux villas de luxe, sur un secteur géographique étendu. En outre, nous mettons à leur disposition notre portefeuille de location qui compte près de 400 biens sur la Côte d’Azur, Saint-Tropez et la Provence. Depuis 2020, nous avons vu se développer un nouveau marché constitué d’une clientèle française, qui recherche en priorité des villas avec jardin et piscine, voire, si le budget le permet, une vue dégagée. Dans la région de Valbonne, l’essentiel de cette demande concerne des biens accessibles entre 800.000 et 1.7 M d’€. Néanmoins, depuis le début de l’année, nous assistons au retour de clients internationaux, principalement en provenance d’Europe du Nord, tels que les pays Scandinaves et le Royaume-Uni, qui avaient disparu au début de la crise sanitaire. Si leurs critères de recherche sont comparables à ceux des acquéreurs français, ils favorisent les demeures situées dans des domaines proches de Valbonne, mais avec des prestations plus luxueuses et une vue mer. Leur budget s’échelonne de 2 à plus de 5 M d’€. » La spécialiste relève que les stocks de biens disponibles s’épuisent. « La recherche de nouveaux mandats s’avère cruciale, désormais. Auparavant, une négociation de 5 à 10 % du prix de vente constituait la norme. Aujourd’hui, elle n’a quasiment plus lieu et les biens se vendent au prix. Proche de Sophia Antipolis, le village de Valbonne associe un dynamisme économique soutenu tout au long de l’année à un environnement paisible et particulièrement privilégié. Dirigée par Gérald Gomis, l’agence Bartimmo se consacre exclusivement à la transaction sur la Côte d’Azur, avec un secteur de prédilection constitué par les communes de l’arrière-pays cannois. “Aujourd’hui, deux catégories de biens constituent l’essentiel de la demande : les belles demeures avec piscine, proches du village, qui sont accessibles entre 1.5 et 3 millions d’euros, ainsi que les maisons de village - entre 300.000 et 500.000 € - situées au cœur de Valbonne. Cependant, les propriétés disponibles s’avèrent rares, au regard de la demande croissante - depuis le mois de juin 2021, l’agence a enregistré une hausse de 200 % du volume de transaction ! En outre, la crise sanitaire a provoqué une migration des acquéreurs vers l’arrière-pays et vers les maisons avec jardin. Grâce à la démocratisation du télétravail, de nombreux propriétaires d’appartements - qu’ils soient locaux, parisiens ou étrangers - ont vendu leur bien pour s’installer dans l’arrière-pays cannois, au sein d’une demeure jouissant d’un espace extérieur. Par ailleurs, dans le contexte incertain de la crise sanitaire, une part significative de propriétaires ont retiré leur maison du marché et adopté une position attentiste, donnant lieu à la pénurie de biens qui caractérise le marché actuel.” Le spécialiste observe que les négociations n’ont plus cours ; les transactions se concluent désormais au prix affiché. “Au cours de l’année écoulée, les prix ont connu une hausse de 30 % ! À Valbonne, nous n’avions jamais connu une telle augmentation. Les emplacements les plus recherchés sont ceux qui permettent d’accéder à pied au village, sachant que près de 80 % des acquisitions concernent des résidences principales.” Sur le marché du neuf, le professionnel relève que les programmes neufs deviennent plus rares, tandis que les villas neuves font l’objet d’un engouement soutenu et d’une offre généreuse, avec un prix moyen de 5.800 €/m2.

Ces articles pourraient vous intéresser :