Pornichet, du village de pêcheurs à la cité balnéaire

Petit village de pêcheurs au milieu du XIXe siècle, Pornichet s'est développé grâce à l'engouement suscité par les bains de mer. L'arrivée du chemin de fer en 1879, facilitant l'accès de la destination, va faire de la ville le rendez-vous des aristocrates et autres industriels fortunés.

Pornichet, du village de pêcheurs à la cité balnéaire - Theme_2298_1.0

Sur les bords de l'océan Atlantique, la commune de Pornichet s'est considérablement développée. Aujourd'hui, elle est une véritable station touristique et les deux tiers de ses habitations sont des résidences secondaires.

C'est le 9 avril 1900 que Pornichet devient une commune à part entière. Les Pornichétins habitent alors de petites maisons basses, regroupées le long de l'étier, tandis que vont s'élever peu à peu dans les dunes de superbes villas, propriétés de riches hommes d'affaires et de villégiateurs n'hésitant pas à opter pour des styles parfois étonnants, voire excentriques. Aujourd'hui encore, ces villas historiques offrent à Pornichet un inimitable cachet. Peu à peu, des écrivains et autres artistes vont fréquenter la station balnéaire et profiter de ses trois plages : celle des Libraires, de Bonne source et de Sainte-Marguerite. Dans le même temps, fleurissent hôtels et pensions de famille, indispensables à l'accueil d'une clientèle d'aristocrates et de bourgeois. A partir de 1936 et des premiers congés payés, Pornichet va voir sa clientèle se démocratiser. Dès la fin de la Première Guerre Mondiale, c'est la plaisance qui va se développer. Les amateurs de voile profitent de la baie, naviguant jusqu'à l'île des Evens et jusqu'à Baguenaud. Depuis 1978, la cité balnéaire, qui offre aux plaisanciers un port en eau profonde et quelque 1150 anneaux, est devenu le premier port de plaisance du département.

Vincent Renoux, directeur de l'agence La Pointe du Bec, évoque Fleur de Thé, une petite copropriété de trois bâtiments, en plein coeur de ville, dans le quartier très recherché de la mairie, à 300 mètres à pied du marché. La spécificité de cette résidence : elle compte essentiellement des T3, T4 et T5, avec de belles superficies, devenues rares à Pornichet. « Fleur de Thé s'insère dans un environnement d'habitations de type pornichettines. On y retrouve un esprit maison individuelle très agréable à vivre, avec des jardins privatifs, beaucoup de verdure, des parkings en sous-sol et une ambiance bucolique et calme. » Un cadre exceptionnel qui séduit essentiellement une clientèle de retraités, prêts à mettre entre 5.500 € et 6.000 €/m2 pour acquérir un tel bien. Certains d'entre eux, déjà propriétaires d'une maison individuelle la vendent au profit d'un appartement nécessitant moins d'entretien. D'autres passent d'abord par la location en centre-ville avant de franchir le pas. Dans tous les cas, sur la commune de Pornichet, un bien, quel qu'il soit, se vendra rapidement s'il est au juste prix. « Le marché actuel, avec une hausse de 7 % à 12 % et des taux d'intérêt très bas, se tient bien. » Victime de son succès, la destination voit la demande dépasser l'offre et les professionnels de l'immobilier être en recherche de maisons.

Cécile Lasch, directrice de l'agence Hémon Littoral, note que : « La municipalité affiche une véritable volonté de contrôler le développement immobilier de la ville. Ce qui lui évite d'être trop bétonnée mais, en contrepartie, pose le problème du logement. Les offres dans le neuf sont rares et les actifs n'hésitent pas à s'établir à une quinzaine de kilomètres de là, à Guérande ou à Saint-Nazaire. » La commune compte peu d'habitants, 10.903 en 2018, un chiffre qui augmente sensiblement en été, lorsque les propriétaires de résidences secondaires - ils sont environ 53 % - occupent leurs maisons ou leurs appartements. Outre Fleur de Thé, Pornichet va accueillir un second programme neuf de 32 appartements et quelques maisons ; l'agence Hémon Littoral sera syndic de cette opération.

Retour au sommaire. Mélanie Balsane
29/03/2019
Vous aimerez aussi
Pornic et Saint-Brevin, une offre étroite Pornic et Saint-Brevin, une offre étroite Pornic et Saint-Brevin, une offre étroite
La Baule, une adresse indémodable
La Baule, une adresse indémodable Bordée par 9 km d'étendue sableuse, La Baule mérite sa place au sein du club des plus belles baies du monde. Cette station balnéaire au luxe élégant affiche un marché étroit. Tour d'horizon... Lire la suite >>
Nantes, un marché de plus en plus tendu Dotée d'une attractivité et d'une dynamique exemplaire, Nantes attire de plus en plus d'acquéreurs venus d'autres régions désireux de s'y installer ou d'y investir. Il en résulte un marché fortement plébiscité dicté désormais par une offre historiquement étroite. .. Lire la suite >>
Nantes, un marché  de plus en plus tendu
Pornichet,  vivante à l'année Pornichet,  vivante à l'année Pornichet,  vivante à l'année
La Baule, toujours  une belle dynamique
La Baule, toujours une belle dynamique Station balnéaire réputée, La Baule affiche un patrimoine architectural incarnant un surprenant reflet de l'histoire ce cette commune de charme. Le quartier des Oiseaux, l'avenue De Gaulle, le quartier Benoit, l'avenue Lajarrige et à l'évidence le bord de mer demeurent des adresses extrêmement prisées. .. Lire la suite >>
Nantes hyper centre, un emplacement parfait La cité des Ducs de Bretagne jouit d'une belle réputation et d'une dynamique économique exemplaire. S'imposant des objectifs environnementaux très ambitieux, cette métropole - à la fois ville verte et ville d'eau - déployant 102 parcs et jardins pour 218 ha ne cesse d'attirer les actifs, les entreprises, les retraités, les investisseurs et les étudiants. .. Lire la suite >>
Nantes hyper centre, un emplacement parfait
La Côte d'Amour, toujours bien cotée ! La Côte d'Amour, toujours bien cotée ! La Côte d'Amour, toujours bien cotée !
Cap sur l'agglomération nantaise
Cap sur l'agglomération nantaise La progression du marché immobilier nantais entraîne dans sa dynamique un intérêt croissant pour ses communes voisines. Esprit campagne, services de proximité, établissements scolaires et transports en commun efficaces... Voici les points forts de ces adresses proposant une offre diversifiée de biens aux volumes généreux. .. Lire la suite >>
Un balcon sur l'Atlantique Synonyme de rêve et d'évasion, l'océan Atlantique évoque bien des promesses. Pouvoir le contempler chaque jour depuis sa fenêtre est un privilège. Rencontres avec des professionnels des marchés côtiers français de la baie de La Baule et du Golfe du Morbihan. .. Lire la suite >>
Un balcon sur l'Atlantique
Le charme des villas bauloises Le charme des villas bauloises Le charme des villas bauloises
Nantes : Saint-Félix et Talensac
Nantes : Saint-Félix et Talensac Quartiers appréciés des familles, Saint-Félix et Talensac connaissent une attractivité certaine dûe à l'équilibre entre bâti, espaces verts, une bonne offre de commerces et de services, d'efficaces transports en communs et des établissements scolaires de qualité. .. Lire la suite >>
La Baule, le marché se dynamise Avec son patrimoine architectural hétéroclite, La Baule possède une personnalité unique. Avec ses grands espaces verts et sa plage de 9 km que la commune partage avec Pornichet et le Pouliguen, La Baule sise à 74 km de Nantes accueille des établissements hôteliers de standing. Plus de 60 % de son parc immobilier se compose de résidences secondaires. .. Lire la suite >>
La Baule, le marché se dynamise
LA BAULE - Appartements à vendre

LA BAULE

164000 €
LA BAULE - Maisons à vendre

LA BAULE

249900 €
LA BAULE - Appartements à vendre

LA BAULE

399000 €
LA BAULE - Appartements à vendre

LA BAULE

399000 €
LA BAULE - Appartements à vendre

LA BAULE

283500 €
LA BAULE - Appartements à vendre

LA BAULE

318000 €
Plus d'annonces